• LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
  • Google+
 
Global  
 

Le génie dans les nuages et les défis de la verticalité urbaine – Jour 2

Défis et possibilités des villes construites en hauteur

Le 27 octobre, deuxième journée du congrès 2015 du CTBUH, nous avons présenté un riche programme de conférences dans la salle WSP | Parsons Brinckerhoff, en parallèle avec l’événement principal.

Le génie dans les nuages 

La séance de l'avant-midi, consacrée aux tours ultra-minces de New York, a attiré un auditoire record. Hezi Mena, vice-président principal, Structures du bâtiment, WSP | Parsons Brinckerhoff aux États-Unis, a parlé de l'ingénierie structurale du 432 Park Avenue, tour la plus haute de New York (selon la hauteur du toit) avec un coefficient d'élancement de 1:15.

Les solutions ingénieuses ont permis la réalisation d’un bâtiment sans colonnes intérieures, offrant une grande souplesse architecturale et des vues dégagées, tout en améliorant la rigidité de la structure. Le robuste noyau en béton de la tour abrite les ascenseurs et tous les éléments de mécanique du bâtiment, et il agit comme son épine dorsale. La tour compte également un cadre structural de poutres et de colonnes, cinq systèmes de stabilisation qui servent de liens entre la structure extérieure et le noyau, cinq étages ouverts doubles pour minimiser l'effet de décollement de tourbillon et deux amortisseurs à masse accordée de 650 tonnes chacun.

Gary Pomerantz, vice-président exécutif, Mécanique du bâtiment, WSP | Parsons Brinckerhoff aux États-Unis. a donné un exposé sur la conception des éléments de mécanique du bâtiment pour la même tour : mécanique, électricité, plomberie, protection contre les incendies, systèmes de TI et sécurité. Au nombre des défis en génie MEP que présentait la hauteur de la tour, mentionnons la pression hydraulique, les chutes de tension, la sécurité des personnes, les réservoirs de protection contre les incendies, l'effet de cheminée, la distribution verticale et la contraction du bâtiment.

David Penick, directeur général chez Hines a traité des risques auxquels font face les promoteurs de tours de grande hauteur ainsi que des démarches complexes qu'il a dû faire pour obtenir des servitudes aériennes pour la tour MoMA.

Dana Getman, associée directrice de SHoP Architects, a présenté un autre édifice mince de New York, le 111 West 57th Street. Elle a notamment parlé des éléments de conception architecturale et de la magnifique façade terre cuite et bronze.

Les défis de la verticalité urbaine 

La première séance de l'après-midi regroupait des architectes de renom : Nick Jackson (Eric Parry Architects), Ken McBryde (Hassell), James Von Klemperer (KPF) et Peter Weingarten (Gensler), qui ont discuté des défis de la verticalité dans les villes. Steve Burrows, vice-président exécutif, WSP | Parsons Brinckerhoff aux États-Unis a agi comme modérateur.

Nos spécialistes du transport vertical Vincent Tse, Herbert Lam et Eddie Leung ont offert le dernier exposé de la journée. Il a notamment été question des systèmes d'ascenseurs et de génie MEP pour les tours ultra-hautes en Asie.