Communiqués de presse

  • jeudi 23 mai 2013
    GENIVAR tient son assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires et annonce les points saillants de son plan stratégique 2013-2015

    MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 23 mai 2013) - GENIVAR inc. (TSX:GNV) (« GENIVAR » ou la « Société ») a tenu aujourd'hui son assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires (« l'assemblée ») au Musée McCord, à Montréal. En tout, environ 33 870 117 actions (approximativement 65 % des actions ordinaires en circulation) étaient représentées en personne ou par procuration. Dans le cadre de la partie formelle de l'assemblée, les actionnaires de la Société (les « actionnaires ») ont approuvé le plan d'arrangement proposant la réorganisation de la Société (l'« arrangement »), ont élu les membres du conseil d'administration et ont approuvé la nomination de PricewaterhouseCoopers, s.r.l./s.e.n.c.r.l. comme auditeurs de la Société. La Société a également présenté les points saillants de son plan stratégique 2013-2015.

    Les résultats du scrutin sont les suivants :

    ÉLECTION DES ADMINISTRATEURS

    Le conseil d'administration a fixé à sept le nombre d'administrateurs de la Société (les « administrateurs ») qui devaient être élus au cours de l'assemblée. Les sept candidats mentionnés dans la circulaire de sollicitation de procurations de la direction ont été élus comme administrateurs de GENIVAR. Tous les candidats étaient déjà membres du conseil d'administration, à l'exception de Birgit Nørgaard, qui était une nouvelle candidate.

    Mme Nørgaard est une administratrice professionnelle qui possède une vaste expérience en consultation et en gestion. Depuis 1994, Mme Nørgaard a occupé divers postes au sein de conseils d'administration et depuis 2010, elle est administratrice à plein temps de diverses entités ouvertes et fermées, notamment des sociétés du secteur du génie.

    « J'aimerais profiter de cette occasion pour souhaiter officiellement la bienvenue à Birgit Nørgaard comme membre de notre conseil d'administration, a déclaré Christopher Cole, président exécutif du Conseil d'administration. J'ai déjà indiqué que le conseil serait progressivement aligné avec la structure désormais mondiale de notre firme. C'est pourquoi nous avons sélectionné avec soin la personne qui, à notre avis, serait la meilleure candidate pour ce premier changement au conseil d'administration depuis la fusion. Birgit Nørgaard apporte une connaissance internationale approfondie de notre industrie, puisqu'elle a passé la majeure partie de sa carrière à évoluer au sein de quelques-unes des plus importantes sociétés de services-conseils européennes de notre industrie. Qu'un chef de file de notre industrie aussi respecté que Birgit se joigne à notre conseil d'administration nous offre des perspectives encore plus stratégiques alors que nous entamons la prochaine étape de notre croissance. »

    Candidats Votes pour % pour Abstentions % d'absentions
    Christopher Cole 33 205 726 98,16 % 624 050 1,84 %
    Pierre Shoiry 33 793 671 99,89 % 36 105 0,11 %
    Richard Bélanger 33 325 584 98,51 % 504 192 1,49 %
    Pierre Seccareccia 31 946 576 94,43 % 1 883 200 5,57 %
    Pierre Simard 32 174 665 95,11 % 1 655 111 4,89 %
    Grant G, McCullagh 32 416 776 95,82 % 1 413 000 4,18 %
    Birgit Nørgaard 33 798 530 99,91 % 31 246 0,09 %

    NOMINATION DES AUDITEURS

    PricewaterhouseCoopers s.r.l./s.e.n.c.r.l., comptables professionnels agréés, a été nommée au poste d'auditeur de GENIVAR jusqu'à la fin de la prochaine assemblée annuelle des actionnaires, et les administrateurs ont été autorisés à fixer la rémunération des auditeurs.

    Votes pour % pour Abstentions % d'absentions
    33 376 531 98,54 % 493 586 1,46 %

    PLAN D'ARRANGEMENT

    Comme elle l'a annoncé le 17 avril 2013, la Société a proposé une réorganisation pour se doter d'une structure d'entreprise mondiale afin d'établir de solides fondations pour sa croissance future. L'arrangement proposé est assujetti à diverses approbations, notamment à l'approbation des actionnaires, et il sera mis en œuvre conformément à un plan d'arrangement élaboré conformément à l'article 192 de la Loi canadienne sur les sociétés par actions.

    Les actionnaires ont voté en faveur de l'arrangement au cours de l'assemblée. La Société s'attend à ce que, sous réserve de la réception des approbations requises, l'arrangement entre en vigueur le 1er janvier 2014; à ce moment, l'entité publique dont le siège social est à Montréal deviendra Groupe WSP Global Inc. Le Conseil d'administration aura toutefois le pouvoir discrétionnaire de mettre en œuvre l'arrangement à tout moment après le prononcé de l'ordonnance finale, mais de toute façon avant l'assemblée annuelle des actionnaires de 2014, à la condition que GENIVAR publie, au moins 30 jours avant la date de prise d'effet de l'arrangement, un communiqué de presse annonçant la date proposée de prise d'effet.

    Votes pour % pour Votes contre % contre
    33 802 777 99,92 % 26 899 0,08 %

    Les résultats du scrutin sur toutes les questions soumises à l'assemblée tenue le 23 mai 2013 seront publiés sous peu sur le site Web de la Société (www.genivar.com) sous l'onglet « Investisseurs » et déposés sur SEDAR (www.sedar.com).

    POINTS SAILLANTS DU PLAN STRATÉGIQUE 2013-2015 DE GENIVAR

    Au cours de l'assemblée, Pierre Shoiry, président et chef de la direction et Alexandre L'Heureux, chef de la direction financière, ont présenté les points saillants du plan stratégique de la Société pour 2013-2015, plan qui vise à en faire la meilleure firme de services-conseils pour l'environnement construit et l'environnement naturel, tant à l'échelle locale qu'à l'échelle mondiale. Cela devrait avoir pour conséquence d'accroître la valeur les actionnaires. Pierre Shoiry a présenté le plan comme suit : « Notre vision pour 2015 est de réaliser notre promesse de constamment améliorer notre service à la clientèle localement et à l'international. Nous voulons redoubler d'efforts pour attirer et retenir des employés de grand talent, les aider à se perfectionner, les inspirer et les autonomiser. Nous voulons que le partage des connaissances et la collaboration fassent partie intégrante de nos activités quotidiennes, activités qui font appel aux habiletés et aux compétences variées de notre excellente main-d'œuvre mondiale pour nous permettre d'être compétitifs dans la réalisation des projets les plus importants et les plus complexes ».

    Les principaux objectifs présentés se déclinent comme suit :

    Les employés

    La Société vise à :

    • être l'employeur de choix dans son industrie;
    • agrandir son effectif et compter 20 000 employés d'ici 2015.

    Les clients

    La Société vise à :

    • être le premier choix pour tous ses clients, dans les marchés locaux, nationaux et internationaux;
    • maintenir une combinaison diversifiée et équilibrée de clients des secteurs privé et public, ainsi qu'une combinaison diversifiée de projets de toutes tailles;
    • augmenter le nombre de ses grands clients mondiaux, c'est-à-dire les clients à qui elle offre des services dans plus de trois pays, avec l'objectif de tirer 10 % de ses produits d'exploitation de ces clients.

    Croissance

    La Société vise à atteindre des produits nets de 2,3 milliards de dollars d'ici la fin de 2015, ce qui devrait comprendre environ 500 millions de dollars en produits nets provenant de l'acquisition d'entreprises complémentaires qui ont une vision semblable à la sienne. La balance de la croissance devrait être générée par la croissance interne.

    Pour alimenter sa croissance interne, la Société vise à :

    • offrir des services additionnels à ses clients existants;
    • nouer des relations avec de nouveaux clients;
    • nommer du personnel clé à des postes de direction stratégiques;
    • établir des partenariats avec des entrepreneurs et des promoteurs pour créer des PPP et réaliser des projets de diversification des modes de prestation.

    La croissance interne sera égale ou supérieure au produit intérieur brut (PIB) local de chacun des pays où la Société est active, l'accent étant mis sur des régions en développement où la Société est déjà présente et qui offrent un fort potentiel de croissance. Ces régions incluent la Chine, l'Inde, le Moyen-Orient, l'Afrique du Sud, l'Asie du sud-est, la Colombie, Trinité-et-Tobago et les Caraïbes.

    Pour alimenter sa croissance par acquisitions, la Société vise à :

    • miser sur les pays où elle a déjà une présence solide et bien établie, par exemple le Canada, le Royaume-Uni et la Suède;
    • mettre l'accent sur les régions où elle est établie et a une structure optimale, mais où sa présence n'est pas suffisamment marquée. Ces pays sont, par exemple, les États-Unis, l'Allemagne, la Finlande, la Norvège et l'Australie;
    • évaluer les possibilités d'expansion dans de nouveaux pays, par exemple au Brésil ou au Pérou.

    La Société axera ses efforts sur les stratégies suivantes dans ses segments de marché :

    • Elle capitalisera sur ses segments de base, notamment l'immobilier et le bâtiment, les infrastructures municipales, le transport et l'environnement et mettra à profit de sa position de chef de file dans le segment de l'immobilier et du bâtiment;
    • Elle poursuivra ses efforts dans les secteurs industriel et minier, développera les marchés des énergies renouvelables et des hydrocarbures. De plus, elle approfondira son offre de services en gestion de projets et de programmes.

    « En plus de chercher à enregistrer des produits nets de 2,3 milliards de dollars grâce à la croissance interne et à la croissance par acquisitions, nous visons à augmenter notre marge du BAIIA pour qu'elle se chiffre entre 11% et 11,5 % d'ici 2015. Toute augmentation de 0,5 point de pourcentage du BAIIA combinée à notre plan de croissance organique aurait un impact significatif sur nos résultats et nos flux de trésorerie disponibles, a déclaré Alexandre L'Heureux, chef de la direction financière. Notre objectif est de maintenir un bon équilibre entre des objectifs de croissance rentables et notre désir de récompenser nos actionnaires par le biais d'un rendement intéressant. Idéalement, un niveau d'endettement de 1,5x à 2,0x le BAIIA pro forma de 2015 couplé à notre politique de dividende actuelle, serait une situation enviable pour GENIVAR et ses parties prenantes», a-t-il ajouté.

    L'ÉTHIQUE ET LA GOUVERNANCE À L'AVANT-SCÈNE DE SES ACTIVITÉS

    Les pratiques commerciales éthiques et une bonne gouvernance d'entreprise sont importantes pour la Société et pour ses parties prenantes. GENIVAR a par conséquent créé le poste de chef de la Direction de l'éthique pour s'assurer que tous ses employés respectent les lois et les règlements qui régissent ses activités dans le monde entier.

    Louis-Martin Richer - Chef de la direction des risques et de l'éthique

    GENIVAR a annoncé que Me Louis-Martin Richer, auparavant chef de la direction des risques de la Société, a été promu au poste de chef de la direction des risques et de l'éthique au cours du premier trimestre de 2013. Dans ce rôle, il a la responsabilité de superviser, d'élaborer et d'intégrer des politiques et des procédures en matière d'éthique à l'échelle de la Société, avec comme objectif d'intégrer les normes d'éthique les plus élevées et la conformité à toutes les activités de la Société. La vaste expérience de Me Richer en gestion du risque et ses antécédents chez GENIVAR et dans l'industrie en font le candidat idéal pour diriger l'équipe responsable de la direction des risques et de l'éthique.

    Me Richer s'est joint à GENIVAR en 2006, en tant que chef des affaires juridiques, et il a été promu au poste de chef de la Direction des risques en 2011. Au cours des dernières années, il a prodigué à la Société des conseils sur des questions d'ordre contractuel, d'assurance, de responsabilité professionnelle et de stratégies globales de gestion du risque d'entreprise.

    Il avait auparavant pratiqué le droit en tant qu'avocat plaidant au sein de plusieurs cabinets d'avocats réputés de Montréal. Ses principaux domaines de pratique sont la responsabilité professionnelle, la construction, le droit des assurances et les recours collectifs. Titulaire d'un baccalauréat en droit et en sciences politiques, Me Richer est membre du Barreau du Québec.

    FORCE ACCRUE DE L'ÉQUIPE DU SERVICE JURIDIQUE

    En même temps qu'elle jette des bases solides en vue de sa croissance future, GENIVAR a procédé à la nomination suivante pour renforcer son équipe juridique :

    Valéry Zamuner - vice-présidente, Affaires juridiques et secrétaire de la Société

    Me Valéry Zamuner s'est jointe à GENIVAR en tant que vice-présidente, affaires juridiques et secrétaire de la Société. Dans son nouveau rôle, Me Zamuner sera responsable des questions d'ordre juridique, et elle veillera, entre autres choses, aux aspects des activités qui touchent les acquisitions ainsi que les partenariats, les placements et le financement. Elle sera en outre secrétaire de la Société.

    Me Zamuner apporte à GENIVAR une vaste expérience et de grandes compétences en droit des entreprises et en droit commercial dans les domaines des fusions-acquisitions internationales et nationales, des valeurs mobilières, du financement des sociétés et des fonds d'investissement privés. Avant de se joindre à la Société, Me Zamuner était conseillère juridique principale et secrétaire de Cap-Ex Iron Ore Ltd. et de Mason Graphite Inc. Elle a auparavant été conseillère juridique principale, vice-présidente, Services juridiques et secrétaire de Consolidated Thompson Iron Mines Ltd. (CLM), et a joué un rôle central dans la négociation et la conclusion de la vente, pour un montant de 4,9 milliards de dollars, de CLM à Cliffs Natural Resources Inc., l'une des plus importantes acquisitions jamais réalisées d'une compagnie nord-américaine exploitant le minerai de fer. Me Zamuner a également occupé le poste de directrice et conseillère juridique chez PSP Investments, gestionnaire de régime de pension canadien, où elle a été conseillère juridique principale lors de fusions-acquisitions internationales et de transactions touchant des fonds d'investissement privés, travaillant en étroite collaboration avec les services immobiliers, les services d'infrastructure et les unités fonctionnelles privées, Elle a commencé sa carrière comme avocate spécialisée en droit des sociétés et en valeurs mobilières au bureau montréalais de Denton Canada s.e.n.c. (auparavant Fraser Milner Casgrain). Me Zamuner est titulaire d'un baccalauréat en droit de l'Université Laval et d'une maîtrise en administration des affaires de l'École de gestion John Molson de l'Université Concordia. Elle est membre du Barreau du Québec.

    WEBÉMISSION

    L'assemblée a été diffusée sous forme de webémission audio disponible sur le site web de GENIVAR, dans la section Assemblée annuelle http://www.genivar.com/fr/investors/AGA/Pages/default.aspx.

    INFORMATION PROSPECTIVE

    Certains renseignements concernant GENIVAR contenus aux présentes peuvent constituer des énoncés prospectifs. Certaines informations contenues dans ce document concernant le plan stratégique 2013-2015 de GENIVAR sont des objectifs de la Société et ne constituent pas des énoncés prospectifs ni ne doivent être interprétés comme de l'information prospective financière, des perspectives financières ou des conseils sur la performance future de la Société. Les énoncés prospectifs peuvent comporter des estimations, des projets, des attentes, des opinions, des prévisions, des projections, des indications ou d'autres déclarations qui ne sont pas des énoncés de faits. Ces déclarations se rapportent à des événements futurs ou un rendement futur et reflètent les attentes de la direction concernant la croissance, les résultats d'exploitation, quant au rendement et aux perspectives d'affaires de la Société ou de son secteur. Dans certains cas, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par des termes tels que «peut», «sera», «devrait», «s'attendre à», «planifier», «anticiper», «croire», «estimer», «prédire», « potentiel », « continuer »ou la forme négative de ces termes ou une terminologie comparable. Ces énoncés prospectifs reflètent les croyances actuelles de la direction et sont fondés sur certains facteurs et hypothèses. Bien que GENIVAR soit d'avis que les attentes dont rendent compte ces énoncés sont raisonnables, rien ne garantit qu'elles se matérialiseront. Ces énoncés sont assujettis à certains risques et incertitudes et peuvent être fondés sur des hypothèses faisant en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des résultats prévus ou implicites qu'ils renferment. Les énoncés prospectifs de GENIVAR doivent être lus sous réserve de la présente mise en garde et de la version intégrale de la mise en garde relative aux énoncés prospectifs ainsi qu'une description des hypothèses et des facteurs de risque susceptibles d'avoir des incidences sur les résultats réels ou prévus de GENIVAR qui sont incluses dans les rapports de gestion pour le quatrième trimestre et l'exercice terminés le 31 décembre 2012, publiés sur SEDAR à www.sedar.com. Les énoncés prospectifs figurant dans ce communiqué sont faits au moment où il est rédigé, et GENIVAR n'a pas l'intention, et n'assume aucune obligation, de les mettre à jour ou de les réviser à la lumière de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour quelque autre motif, sauf si elle en est expressément requise par les lois sur les valeurs mobilières applicables.

    AU SUJET DE GENIVAR

    La Société, en raison de son regroupement avec WSP, est l'une des plus importantes firmes de services professionnels à travers le monde; elle travaille en partenariat avec des gouvernements, des entreprises, des architectes et des planificateurs, leur proposant des solutions intégrées et déclinées dans un large éventail de spécialités. GENIVAR offre des services pour transformer l'environnement artificiel et restaurer l'environnement naturel et ses compétences sont multiples : restauration d'environnements, planification urbaine, construction d'édifices emblématiques, conception de réseaux de transport durables et développement de sources d'énergie du futur pour faciliter l'exploitation et développer de nouvelles méthodes d'extraction des ressources essentielles. La firme compte approximativement 15 000 employés, principalement des ingénieurs, des techniciens, des scientifiques, des architectes, ainsi que de nombreux experts dans le domaine de l'environnement, travaillant dans plus de 300 bureaux situés dans 35 pays, sur tous les continents. www.genivar.com

    GENIVAR inc.
    Alexandre L'Heureux, Chef de la direction financière
    514 340-0046, poste, 5310
    alexandre.lheureux@genivar.com

    GENIVAR inc.
    Isabelle Adjahi, Directrice, Communications et Relations
    avec les investisseurs
    514 340-0046, poste 5648
    isabelle.adjahi@genivar.com
    www.genivar.com