Communiqués de presse

  • mercredi 6 novembre 2013
    GENIVAR affiche une solide croissance des produits nets et un BAIIA record pour le troisième trimestre, en plus de déclarer un dividende de 0,375 $ par action

    MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 6 nov. 2013) - GENIVAR inc. (TSX:GNV) (« GENIVAR » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et opérationnels pour le troisième trimestre et les neuf premiers mois de l'année terminés le 28 septembre 2013. Les résultats du troisième trimestre couvrent la période allant du 30 juin au 28 septembre 2013.

    FAITS SAILLANTS DU TROISIÈME TRIMESTRE DE 2013

    • Les produits se sont élevés à 490,5 M$ comparativement à 396,1 M$ en 2012, soit une augmentation de 23,8 %. Les produits nets ont totalisé 407,6 M$, en hausse de 26,8 % par rapport à 2012. La croissance des produits est due principalement à l'acquisition de WSP.
    • La croissance interne sur les produits nets était de 5,5 % pour le trimestre, alimentée principalement par nos opérations en Europe, aux États-Unis et au Moyen-Orient. Cette croissance a été partiellement amoindrie par le ralentissement continu de nos opérations au Canada.
    • Le BAIIA avant les frais de restructuration s'élevait à 50,2 M$ ou 12,3 % des produits nets. Au cours du trimestre, la Société a engagé des frais de restructuration totalisant 3,1 M$, principalement attribuable à nos opérations canadiennes.
    • Le BAIIA s'est établi à 47,1 M$, ou 0,91 $ par action, comparativement à 37,8 M$ ou 0,85 $ par action en 2012. La marge du BAIIA a représenté 11,6 % en tant que pourcentage des produits nets.
    • La Société a généré un résultat net de 21,5 M$ ou 0,41 $ par action (avant et après dilution) comparativement à 16,2 M$ ou 0,36 $ par action en 2012.
    • Le résultat net excluant l'amortissement des immobilisations incorporelles reliées aux acquisitions d'entreprises (net de l'impôt sur le résultat) s'élèvait à 25,4 M$ ou 0,49 $ par action, comparativement à 20,4 M$ ou 0,46 $ par action en 2012.
    • Les fonds provenant des opérations totalisaient 35,6 M$ ou 0,68 $ par action, comparativement à 31,9 M$ ou 0,72 $ par action pour le même trimestre de 2012.
    • Les flux de trésorerie disponibles étaient de 9,5 M$ ou 0,18 $ par action, en hausse par rapport à des flux de trésorerie disponibles négatifs de 19,8 M$ ou 0,45 $ par action en 2012. Les flux de trésorerie disponibles représentaient 44,2 % du résultat net.
    • Le carnet de commandes s'élevait à 1 552,7 M$ et représentait approximativement 9,3 mois de travail en termes de produits, ce qui est stable comparativement au deuxième trimestre de 2013. Par rapport à la même période de l'année précédente, le carnet de commandes a augmenté de 192,7 M$ ou 14,2 %.
    • Le délai moyen de recouvrement des comptes clients et de l'excédent des coûts et profits prévus sur la facturation (« Délai de recouvrement ») a été ramené à 94 jours, soit une diminution de 13 jours par rapport à la même période de 2012.

    FAITS SAILLANTS DES NEUF PREMIERS MOIS DE L'ANNÉE 2013

    • Les produits se sont élevés à 1 485,6 M$ comparativement à 741,0 M$ en 2012, soit une augmentation de 100,5 %. Pour la même période, les produits nets totalisaient 1 241,1 M$, soit une hausse de 104,1 % par rapport à 2012. La croissance des produits est due principalement à l'acquisition de WSP.
    • Le BAIIA avant les frais de restructuration représentait 131,4 M$ ou 10,6 % des produits nets. Depuis le début de l'année, la Société a encouru des frais de restructuration de 5,2 M$, principalement attribuables à nos opérations au Canada.
    • Le BAIIA s'est élevé à 126,2 M$, comparativement à 67,8 M$ en 2012; la marge du BAIIA a représenté 10,2 % des produits nets.
    • Le résultat net s'est établi à 52,6 M$ ou 1,02 $ par action (avant et après dilution), comparativement à 23,3 M$ ou 0,64 $ par action en 2012.
    • Le résultat net excluant l'amortissement des immobilisations incorporelles reliées aux acquisitions d'entreprises (net de l'impôt sur le résultat) s'élevait à 64,4 M$ ou 1,25 $ par action, alors qu'il était de 32,7 M$ ou 0,89 $ par action en 2012.
    • Les fonds provenant des opérations totalisaient 89,9 M$ ou 1,74 $ par action, comparativement à 49,7 M$ ou 1,36 $ par action pour la même période de 2012.
    • Les flux de trésorerie disponibles étaient de 27,5 M$ ou 0,53 $ par action, comparativement à des flux de trésorerie disponibles négatifs de 16,7 $ ou 0,46 $ par action pour la même période de 2012, ce qui représentait 52,3 % du résultat net.

    « Nous sommes satisfaits de notre performance, qui continue à illustrer la pertinence de notre acquisition stratégique de WSP. L'augmentation de nos produits et de nos marges justifie notre choix de diversifier nos activités non seulement au niveau géographique, mais également au niveau opérationnel, » a déclaré Pierre Shoiry, président et chef de la direction de GENIVAR. « Alors que nous nous préparons à rebaptiser l'ensemble de nos entités WSP, nous mettrons tout en œuvre pour continuer à servir nos clients de manière optimale, aussi bien à l'échelle locale qu'internationale. En parallèle, nous allons poursuivre notre recherche active de cibles d'acquisitions potentielles, en mettant l'accent sur des entreprises prospères dont les activités sont complémentaires aux nôtres et qui ont une vision similaire à la nôtre, le tout en vue d'accroître notre valeur, » a-t-il ajouté.

    PERSPECTIVES POUR 2013

    Dans le rapport de gestion pour l'année terminée le 31 décembre 2012, la Direction a fourni des mesures relatives aux perspectives pour 2013. Les perspectives sont fournies pour assister les analystes ainsi que les actionnaires dans l'établissement de leur point de vue respectif sur les orientations de 2013. Ces mesures sont sujettes à modification.

    À la lumière de notre performance enregistrée au cours du troisième trimestre terminé le 28 septembre 2013, la Direction réitère sa confiance quant aux perspectives divulguées précédemment.

    DIVIDENDE

    Le conseil d'administration de GENIVAR a déclaré un dividende de 0,375 $ par action. Le dividende sera payable le ou vers le 15 janvier 2014, aux actionnaires inscrits à la clôture des activités le 31 décembre 2013.

    RAPPORTS FINANCIERS

    Ce communiqué inclut, par renvoi, les rapports financiers du troisième trimestre de 2013 comprenant les états financiers intermédiaires consolidés non audités ainsi que le rapport de gestion de la Société.

    Pour obtenir une copie des résultats financiers complets du troisième trimestre de 2013, incluant le rapport de gestion et les états financiers intermédiaires consolidés non audités, veuillez consulter le site Web de la Société à www.genivar.com.

    CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

    GENIVAR tiendra une conférence téléphonique à 16 h (heure de l'Est) le 6 novembre 2013, afin de commenter ces résultats. Les numéros de téléphone pour participer à la conférence sont le 1-416-981-9000 ou le 1-800-764-8268 (numéro sans frais).

    Une présentation soulignant les résultats du troisième trimestre de 2013 sera disponible le même jour dans la section Investisseurs du site Web de GENIVAR (www.genivar.com), sous la rubrique Présentations et événements.

    Il sera possible d'écouter le contenu de la conférence jusqu'au 13 novembre 2013. Les numéros de téléphone pour avoir accès au contenu de la conférence sont le 1-416-626-4144 ou le 1-800-997-6910 (numéro sans frais), code d'accès 21674302. Le contenu de la conférence sera également disponible dans la section Investisseurs du site Web, sous la rubrique Présentations et événements, au cours des jours suivants.

    RÉSULTATS OPÉRATIONNELS

    Troisième trimestre Cumulatif
    2013 2012 2013 2012
    sans les Éléments inhabituels
    *
    2012
    EN MILLIONS DE DOLLARS, SAUF LE NOMBRE D'ACTIONS ET LES DONNÉES PAR ACTION POUR LA
    PÉRIODE
    DU 30
    JUIN AU 28
    SEPTEMBRE
    POUR LA
    PÉRIODE
    DU 1ER
    JUILLET AU 29
    SEPTEMBRE
    POUR LA
    PÉRIODE
    DU 1ER
    JANVIER AU 28
    SEPTEMBRE
    POUR LA
    PÉRIODE
    DU 1ER
    JANVIER AU 29
    SEPTEMBRE
    POUR LA
    PÉRIODE
    DU 1ER
    JANVIER AU 29
    SEPTEMBRE
    Produits 490,5 $ 396,1 $ 1 485,6 $ 741,0 $ 741,0 $
    Moins : Sous-consultants et dépenses directes 82,9 $ 74,7 $ 244,5 $ 132,8 $ 132,8 $
    Produits nets** 407,6 $ 321,4 $ 1 241,1 $ 608,2 $ 608,2 $
    Coûts liés au personnel 297,6 $ 230,8 $ 926,6 $ 442,0 $ 442,0 $
    Autres coûts opérationnels (1) 64,8 $ 53,8 $ 194,9 $ 87,1 $ 99,4 $
    Quote-part du résultat d'entreprises associées (1,9 $) (1,0 $) (6,6 $) (1,0 $) (1,0 $)
    BAIIA** 47,1 $ 37,8 $ 126,2 $ 80,1 $ 67,8 $
    Amortissement des immobilisations incorporelles 8,5 $ 7,2 $ 25,3 $ 16,0 $ 16,0 $
    Amortissement des immobilisations corporelles 6,0 $ 5,1 $ 18,3 $ 9,8 $ 9,8 $
    Frais financiers 4,2 $ 3,0 $ 11,0 $ 5,5 $ 5,5 $
    Quote-part de l'amortissement d'entreprises associées 0,7 $ - 2,2 $ - -
    Résultat avant impôt 27,7 $ 22,5 $ 69,4 $ 48,8 $ 36,5 $
    Impôt sur le résultat 5,8 $ 6,0 $ 15,4 $ 13,6 $ 12,9 $
    Quote-part de l'impôt sur le résultat d'entreprises associées 0,4 $ 0,3 $ 1,4 $ 0,3 $ 0,3 $
    Résultat net 21,5 $ 16,2 $ 52,6 $ 23,3 $
    Attribuable aux :
    - Actionnaires 22,1 $ 16,1 $ 53,8 $ 23,2 $
    - Participations ne donnant pas le contrôle (0,6 $) 0,1 $ (1,2 $) 0,1 $
    Résultat net de base et dilué par action 0,41 $ 0,36 $ 1,02 $ 0,64 $
    Nombre moyen pondéré de base et dilué d'actions 51 999 669 44 489 283 51 676 724 36 671 406 36 671 406
    * Les résultats financiers sont présentés avant l'effet des Éléments inhabituels liés aux Coûts de transaction pour l'acquisition de WSP totalisant 12,3 $, nets de l'impôt sur le résultat de 0,7 $.
    ** Les mesures non conformes aux IFRS sont décrites dans la section ci-dessous.
    (1) Les autres coûts opérationnels incluent les gains et pertes de change sur les opérations et les revenus d'intérêts.

    MESURES NON CONFORMES AUX IFRS

    La Société utilise des mesures non conformes aux IFRS considérées par des sociétés à titre d'indicateurs de la performance financière qui ne sont pas reconnus en vertu des IFRS. Ces mesures pourraient différer des mesures utilisées par d'autres entités semblables et, par conséquent, elles pourraient ne pas leur être comparables. La Société estime que ces mesures sont des renseignements complémentaires utiles et susceptibles d'aider les investisseurs à évaluer un placement dans les actions de la Société.

    Les mesures non conformes aux IFRS utilisées par la Société sont les produits nets; le BAIIA; le BAIIA par action; la marge du BAIIA; le résultat net excluant l'amortissement des immobilisations incorporelles reliées aux acquisitions d'entreprises (net de l'impôt sur le résultat); le résultat net excluant l'amortissement des immobilisations incorporelles reliées aux acquisitions d'entreprises (net de l'impôt sur le résultat) par action; le carnet de commandes; les fonds provenant des opérations; les fonds provenant des opérations par action; les flux de trésorerie disponibles; les flux de trésorerie disponibles par action et le Délai de recouvrement.

    Produits nets

    Les produits nets sont définis comme étant les produits de services-conseils moins les coûts directs liés aux sous-consultants et autres dépenses directes recouvrées auprès de clients. Les produits nets ne constituent pas une mesure conforme aux IFRS et ne sont pas assortis d'une définition normalisée dictée par les IFRS. Aussi, les produits nets pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs. Les investisseurs sont avertis que les produits nets ne devraient pas être interprétés comme une solution de rechange aux produits de la période (tels qu'établis conformément aux IFRS), à titre d'indicateur du rendement de la Société.

    BAIIA et BAIIA par action

    Le BAIIA renvoie au résultat avant frais financiers, charge d'impôt sur le résultat et amortissements. Le BAIIA ne constitue pas une mesure conforme aux IFRS et n'a pas de définition normalisée selon les IFRS. Les investisseurs sont avertis que le BAIIA ne devrait pas être interprété comme une solution de rechange au résultat net de la période (tel qu'établi conformément aux IFRS) à titre d'indicateur du rendement de la Société, ni comme un substitut des flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles, de financement et d'investissement à titre de mesure des liquidités et des flux de trésorerie de la Société. La méthode utilisée par la Société pour calculer le BAIIA peut différer de celle qu'utilisent d'autres émetteurs et, par conséquent, le BAIIA de la Société n'est pas nécessairement comparable aux mesures semblables utilisées par d'autres émetteurs.

    Le BAIIA par action est calculé en utilisant le nombre moyen pondéré de base d'actions.

    Marge du BAIIA

    La marge du BAIIA est définie comme le BAIIA exprimé en tant que pourcentage du résultat net. La marge du BAIIA n'est pas une mesure conforme aux IFRS.

    Résultat net excluant l'amortissement des immobilisations incorporelles reliées aux acquisitions d'entreprises (net de l'impôt sur le résultat) et résultat net excluant l'amortissement des immobilisations incorporelles reliées aux acquisitions d'entreprises (net de l'impôt sur le résultat) par action

    Le résultat net excluant l'amortissement des immobilisations incorporelles reliées aux acquisitions d'entreprises (net de l'impôt sur le résultat) n'est pas une mesure conforme aux IFRS. C'est une mesure permettant de comparer la performance de la Société dans un contexte d'importantes acquisitions d'entreprises. La mesure est définie comme le résultat net, excluant les charges d'amortissement des carnets de commandes, des relations clients et des ententes de non-concurrence pris en compte dans les acquisitions d'entreprises et l'impôt sur le revenu associé à cet amortissement.

    Le résultat net excluant l'amortissement des immobilisations incorporelles reliées aux acquisitions (net de l'impôt sur le résultat) par action est calculé à l'aide du nombre moyen pondéré de base d'actions.

    Carnet de commandes

    Le carnet de commandes n'est pas une mesure conforme aux IFRS. Il représente les produits futurs découlant de contrats signés non exécutés. La méthode utilisée par la Société pour calculer son carnet de commandes peut différer des méthodes utilisées par d'autres émetteurs et, par conséquent, ne pas être comparable à des mesures similaires utilisées par ces derniers.

    Fonds provenant des opérations et fonds provenant des opérations par action

    Les fonds provenant des opérations ne constituent pas une mesure conforme aux IFRS. Ils fournissent à la Direction et aux investisseurs un indicateur des fonds générés par les opérations avant la variation des éléments du fonds de roulement sans effet sur la trésorerie.

    Les fonds provenant des opérations par action sont calculés en utilisant le nombre moyen pondéré de base d'actions.

    Flux de trésorerie disponibles et flux de trésorerie disponibles par action

    Les flux de trésorerie disponibles ne constituent pas une mesure conforme aux IFRS. Ils procurent une mesure constante et comparable des flux de trésorerie disponibles provenant des activités opérationnelles. Cette mesure est utilisée à titre d'indicateur de la performance et de la solidité financière. Les flux de trésorerie disponibles sont définis comme étant les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles tels que présentés selon les IFRS, moins les dépenses en immobilisations effectuées pour l'entretien.

    Les flux de trésorerie disponibles par action sont calculés en utilisant le nombre moyen pondéré de base d'actions.

    Délai moyen de recouvrement des créances clients (« Délai de recouvrement »)

    Le Délai de recouvrement n'est pas une mesure conforme aux IFRS. Il s'agit du nombre moyen de jours nécessaires pour convertir en flux de trésorerie les comptes clients et l'excédent des coûts et profits prévus sur la facturation de la Société. La méthode utilisée par la Société pour calculer son Délai de recouvrement peut différer des méthodes utilisées par d'autres émetteurs et, par conséquent, ne pas être comparable à des mesures similaires utilisées par ces derniers.

    À PROPOS DE GENIVAR

    La Société, de par son regroupement avec WSP, est l'une des plus importantes firmes de services professionnels à travers le monde. La firme travaille en partenariat avec des gouvernements, des entreprises, des architectes et des planificateurs, leur proposant des solutions intégrées et déclinées dans un large éventail de spécialités. La firme offre des services pour transformer l'environnement artificiel et restaurer l'environnement naturel et ses compétences sont multiples : restauration d'environnements contaminés, planification urbaine, construction d'édifices phares, conception de réseaux de transport durables, mise en valeur de sources d'énergie du futur pour faciliter l'exploitation et nouvelles méthodes d'extraction de ressources essentielles. La firme compte approximativement 15 000 employés, principalement des ingénieurs, techniciens, scientifiques, architectes, ainsi que de nombreux experts dans le domaine de l'environnement, travaillant dans plus de 300 bureaux situés dans 35 pays, sur tous les continents. www.genivar.com

    Énoncés prospectifs

    Certains renseignements concernant GENIVAR contenus aux présentes peuvent constituer des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs peuvent comporter des estimations, des projets, des attentes, des opinions, des prévisions, des projections, des indications ou d'autres déclarations qui ne sont pas des énoncés de faits. Bien que GENIVAR soit d'avis que les attentes dont rendent compte ces énoncés sont raisonnables, rien ne garantit qu'elles se matérialiseront. Ces énoncés sont assujettis à certains risques et incertitudes et peuvent être fondés sur des hypothèses faisant en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des résultats prévus ou implicites qu'ils renferment. Les énoncés prospectifs de GENIVAR doivent être lus sous réserve de la présente mise en garde. La version intégrale de la mise en garde relative aux énoncés prospectifs ainsi qu'une description des hypothèses et des facteurs de risque susceptibles d'avoir des incidences sur les résultats réels ou prévus de GENIVAR sont incluses dans les rapports de gestion pour le quatrième trimestre et l'exercice terminé le 31 décembre 2012, publiés sur SEDAR à www.sedar.com. Les énoncés prospectifs figurant dans ce communiqué sont faits au moment où il est rédigé, et GENIVAR n'a pas l'intention, et n'assume aucune obligation, de les mettre à jour ou de les réviser à la lumière de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour quelque autre motif, sauf si elle en est expressément requise par les lois sur les valeurs mobilières applicables.

    Alexandre L'Heureux
    Chef de la direction financière
    GENIVAR inc.
    514-340-0046, poste 5310
    alexandre.lheureux@genivar.com

    Isabelle Adjahi
    Directrice, Communications et
    relations avec les investisseurs
    GENIVAR inc.
    514-340-0046, poste 5648
    isabelle.adjahi@genivar.com