• LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
  • Google+
 
Global  
 
 

WSP | Parsons Brinckerhoff dirige la rénovation du circuit automobile de Kyalami

WSP | Parsons Brinckerhoff en Afrique a reçu de LSM Distributors un mandat de 100 millions de rands pour la réfection du circuit de course automobile de Kyalami, à Midrand.

 

Circuit Kyalami en Afrique du Sud

Francois van Rensburg, directeur du développement, Transports et infrastructures, de WSP | Parsons Brinckerhoff en Afrique, explique : « Les travaux de rénovation viseront à rendre le circuit plus attrayant, en plus d'améliorer l’expérience des pilotes et des spectateurs et de rehausser la sécurité. Nous allons fournir les services complets d'ingénierie, comme nous l'a demandé OT Venture Investments. »

Le projet comprend la réfection de la piste de course existante et notamment la modification du tracé de trois virages du circuit, pour accroître la sécurité et l'accessibilité à l'emplacement. Le projet doit également apporter des solutions techniques pour rendre plus conviviale une journée type au circuit.

« Ces modifications du tracé, par lesquelles nous allons aussi améliorer le droit de 1,1 km du circuit, vont rendre la course plus excitante pour les pilotes tout en mettant le circuit aux normes de classe mondiale », ajoute M. van Rensburg. 

Dans le cadre du projet, l'équipe doit aussi s'assurer que la sécurité du circuit aux alentours des surfaces de ruissellement, tout comme la mise en place de clôtures de protection contre les débris (pour améliorer la sécurité des spectateurs), reçoivent l'aval de l'autorité internationale en matière de sport automobile, la FIA. La FIA a également émis d'autres recommandations d'amélioration, en insistant sur certains aspects clés entourant la sécurité.

De plus, afin de rendre encore plus agréable l'expérience d'une journée au circuit, autant pour les pilotes que pour les spectateurs, l'espacement des gradins sera accru et la sortie du puits de ravitaillement sera modifiée pour permettre aux pilotes de quitter à plus grande vitesse. Tout cela en incorporant des mesures de sécurité qui satisfont aux plus hautes normes.

« Nous avons utilisé la plus récente technologie de virtualisation 3D afin de créer un jeu vidéo basé sur les travaux de réfection définis dans le mandat, ajoute M. van Rensburg. Le client a ainsi eu la chance unique de faire un tour d'essai sur le nouveau circuit, à l'aide d'un simulateur, avant que la construction ne débute. »

En tant que chef de file régional en matière de conception de circuits de course, WSP avait initialement participé à la construction du circuit de Kyalami, de même qu'à la conception du circuit de Zwartkops.

« Nous avons mis à profit une grande part de notre expertise sur ce projet, y compris pour le revêtement spécialisé et la finition en asphalte, des éléments essentiels dans un projet de cette nature.  La finition d'une piste de course est très différente de celle des voies publiques, explique M. van Rensburg, il faut qu'elle soit plus sûre pour la conduite à grande vitesse »

Le projet doit être réalisé aussi vite que possible afin de limiter l'impact d'éventuelles pertes de revenus, puisque le circuit de Kyalami doit  demeurer fermé durant la construction.

« Afin d'obtenir la plus grande précision possible pour nos plans, nous avons fait faire un balayage laser complet, poursuit M. van Rensburg. Des balayages mobiles, terrestres et aériens ont été effectués, ce qui a permis l'élaboration d'un modèle précis de Kyalami. Les données du balayage et les photos en couleur ont ensuite été entrées dans un système de traitement de données pour les filtrer et produire le modèle virtuel en 3D nécessaire à l'approbation du client et au début des travaux. »

Une fois les travaux terminés, le circuit de course de Kyalami redeviendra un haut lieu du sport automobile de calibre international en Afrique du Sud.

Faites vous-même un tour d'essai sur le nouveau circuit, grâce à la simulation en 3D.