• LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
  • Google+
 
Global  
 
 

Comment créer une ville intelligente ?

« Ça peut sembler étrange, mais la technologie est la dernière chose dont on se préoccupe quand on se lance dans l’élaboration d’une stratégie de ville intelligente. »

 

Fishermans Bend est un grand secteur industriel de Melbourne que le gouvernement de l’État de Victoria a désigné comme cible de renouvellement urbain. L’expert en planification générale Niall Cunningham dirige l’équipe de WSP | Parsons Brinckerhoff qui a le mandat d’élaborer le cadre de ville intelligente pour cet important projet gouvernemental de plan de cadre stratégique pour le quartier Fishermans Bend. Cela orientera le développement futur de ce quartier au cœur de la ville pour au moins 80 000 résidents offrant des possibilités commerciales pouvant créer 60 000 emplois.

Quelles technologies entrent dans la création d’une « ville intelligente »?

Ça peut sembler étrange, mais la technologie est la dernière chose dont on se préoccupe quand on se lance dans l’élaboration d’une stratégie de ville intelligente. Nous devons d’abord cerner les principaux facteurs de développement urbain et les défis associés à la ville concernée, et c’est seulement après qu’on peut voir comment la technologie peut aider à surmonter certains de ces défis. À l’échelle planétaire, il y a de nombreux exemples de villes où des technologies « intelligentes » ont été mises en œuvre à grand coût sans vraiment réfléchir au pourquoi. La technologie est un outil dont l’application est motivée par la nécessité de préparer les collectivités pour l’avenir et d’en faire le meilleur endroit où vivre, travailler et jouer.

L’acquisition des bonnes données est un des éléments clés d’une ville intelligente, et un des défis consiste à s’assurer que les données recueillies soient fiables et de bonne qualité. En outre, nous ne connaissons pas les possibilités et défis que l’avenir réserve. Nous croyons donc que la réponse consiste à fournir aujourd’hui un cadre qui permettra de recueillir et d’utiliser à l’avenir les bonnes données pour une prise de décisions efficace et basée sur des données probantes, dont la collectivité locale pourra bénéficier.

Quels sont les avantages pour une ville ou un quartier d’être « intelligent »?

Par nos initiatives de ville intelligente, nous tentons de mettre l’accent sur trois types de bénéfices, soient les bénéfices sociaux, environnementaux et financiers.  

À titre d’exemple, il existe actuellement de nombreuses initiatives en matière de stationnement. Les statistiques indiquent qu’environ 30 % des voitures sur les routes urbaines cherchent un stationnement. Le stationnement intelligent reposant sur de l’information en temps réel sur l’emplacement d’espaces de stationnement disponibles pourrait donc permettre de réserver un espace et de se stationner dans un laps de temps donné. L’application intelligente indiquerait aussi combien de temps il faut pour se rendre à cet espace et l’état de la circulation le long du trajet. Ces outils intelligents pourraient donc aider à réduire la congestion routière, entraînant un éventail de bénéfices sociaux, environnementaux et financiers.

L’énergie est un autre secteur d’intérêt. Si nous comprenions, grâce au comptage intelligent, les comportements de consommation de nos immeubles, quartiers et villes, nous pourrions optimiser nos réseaux afin de les rendre efficaces et résilients, ce qui produirait, à terme, différentes retombées positives pour la collectivité. En poussant un peu plus loin, nous envisageons la possibilité que les personnes ou collectivités produisent, stockent et échangent de l’énergie par l’entremise de transactions de type poste-à-poste rendues possibles grâce à la technologie « intelligente ».

L’évaluation prédictive des risques d’inondation et la gestion dynamique des inondations constituent un autre domaine où nous croyons qu’il est vraiment possible de devenir « intelligent » et de rendre les villes plus résilientes. La gestion efficace des risques d’inondation dans nos villes se traduirait aussi par des bénéfices triples pour les collectivités. Nous avons aussi de l’information anecdotique selon laquelle les assureurs pourraient réduire leurs primes dans les secteurs où de tels systèmes de gestion sont en place.

Et ce ne sont là que quelques exemples.

Qu’est-ce que tout ça a à voir avec Fishermans Bend?

Fishermans Bend offre une occasion unique de construire de toute pièce une ville intelligente. C’est possible parce que ça se fait en parallèle avec la régénération du quartier et que ça s’inscrit dans le cadre global pour son développement.

L’ampleur des données pouvant être recueillies pour un quartier de cette taille offre un grand potentiel pour en faire une ville intelligente efficace. Notre rôle consiste à fournir l’infrastructure et les politiques de base dès aujourd’hui pour pouvoir répondre aux exigences futures, quelles qu’elles soient. Nous ne définissons pas de solutions finales particulières à ce stade très précoce, parce que nous croyons que cela en réduirait trop la portée.

Pouvez-vous donner des exemples de la stratégie?

Nous sommes en train de rédiger un document qui définit le cadre de ville intelligente. Il est encore très tôt, mais nous avons cerné six piliers pour faire en sorte que Fishermans Bend sera un quartier prêt pour le fonctionnement intelligent. Ils comprennent l’application de normes de conception intelligente, la création d’un entrepôt de données, la facilitation d’un écosystème intelligent et l’engagement de la collectivité. Donc, par exemple, les normes de conception intelligente définiront l’exigence pour les promoteurs immobiliers de faire en sorte que leurs immeubles sont conformes à des normes et critères minimums de conception intelligente. Moyennant des coûts supplémentaires minimes, chaque immeuble sera ainsi prêt pour un fonctionnement intelligent et pourra fournir des données d’analyse permettant de produire des économies et d’autres avantages pour la collectivité à l’avenir. La facilitation d’un écosystème intelligent comprend des mesures comme la création d’un réseau de communication à haut débit et la conception d’espaces publics prêts pour un fonctionnement intelligent.

Quand est-ce que ça deviendra réalité?

Il reste beaucoup de travail à faire! Le plan stratégique global pour Fishermans Bend sera rendu public plus tard cette année. Après, il y aura sûrement d’autres débouchés pour WSP | Parsons Brinckerhoff à mesure que les plans deviendront plus détaillés et que la conception des infrastructures et des immeubles débutera. Mais c’est la première fois que nous participons dès le début à un projet aussi important en Australie. C’est toute une aventure!

Pour en apprendre davantage sur la création de villes plus intelligentes ou efficaces pour appuyer les populations croissantes, consultez l’article de Niall intitulé « Growing Pains - The Challenges of Smart City Initiatives » (Crise de croissance – les défis des initiatives de villes intelligentes) dans The Urban Developer.