• LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
  • Google+
 
Global  
 

Une longueur d'avance en technologies des véhicules automatisés

Vous souvenez-vous de ces films qui nous présentaient un avenir où les véhicules n'avaient plus besoin de conducteur? Pensez seulement à Blade Runner, I, Robot (Les robots) ou Total Recall (Mémoires programmées ou Voyage au centre de la mémoire).

Eh bien, nous y voici déjà.

Peu importe le nom qu'on leur donne — auto sans conducteur, véhicule autonome, voiture connectée, à conduite automatisée, ou véhicule automatisé et communicant — on annonce presque chaque jour de nouveaux projets dans ce domaine.

Véhicule automatisé

L'Australie fera ainsi l'essai d'un bus-navette électrique, à Perth, à partir d'avril 2016. Des navettes autonomes pouvant transporter six passagers seront testées dans les rues de la capitale du Royaume-Uni, à Londres. En Asie, l'Université nationale de Séoul expérimente un taxi sans chauffeur, pour transporter les étudiants handicapés dans tout le campus. La liste s'allonge sans cesse et plusieurs prédisent, sans hésiter, le moment où chacun pourra se procurer un véhicule automatisé.

Les gouvernements misent beaucoup eux aussi sur cette tendance. Aux États-Unis, l'administration Obama propose d'investir quatre milliards de dollars dans les véhicules automatisés. Toutefois, si tout se déroule comme prévu, le titre de capitale du véhicule autonome pourrait bien aller à l'île de Man. Cette petite île, sise entre la Grande-Bretagne et l'Irlande, désire en effet ouvrir l'ensemble de ses routes aux véhicules autonomes.

Des années d'expérience dans les systèmes de transport intelligent

Grâce à ses experts de partout dans le monde, WSP | Parsons Brinckerhoff se trouve à l'avant-garde de cette nouvelle et passionnante industrie. Il y a longtemps que nous réfléchissons aux implications des voitures sans conducteurs. Nous participons d'ailleurs, depuis plusieurs années, à des projets dans le domaine des véhicules automatisés et communicants.

À titre d'exemple, WSP | Parsons Brinckerhoff a dirigé l'équipe d'infrastructures du projet de déploiement du pilote de sécurité pour véhicules communicants, à Ann Arbor, au Michigan, pour le compte du ministère des Transports des États-Unis. Ce projet demeure, à ce jour, le plus grand programme fédéral en matière de technologies des véhicules communicants.

Scott Shogan est directeur du secteur de marché des véhicules automatisés et communicants, chez WSP | Parsons Brinckerhoff. « Nous entrons de plein-pied dans ce profond changement. La voiture sans conducteur ne relève maintenant plus de la science-fiction. »

Scot Coleman, directeur de section chez WSP | Parsons Brinckerhoff en Australie, est tout à fait d’accord. « Il ne s'agit plus de savoir s'il y aura bientôt des voitures automatisées sur les routes australiennes, mais plutôt de savoir quand, » écrivait-il récemment dans un communiqué de presse.

L'impact des voitures sans conducteurs

Il est certain que l'arrivée des véhicules automatisés changera les règles du jeu. L'industrie des transports en sera bien sûr profondément affectée, mais d'autres secteurs également.

Dans son blogue Driving Towards Driverless Cars, Lauren Isaac directrice du transport durable chez WSP | Parsons Brinckerhoff aux États-Unis traite souvent des répercussions qu'aura cette nouvelle industrie. De l'amélioration de la sécurité routière à une plus grande mobilité des personnes qui ne conduisent pas, les voitures automatisées transformeront notre manière de vivre et de nous déplacer.

Dans un entretien accordé à Engineers Australia, Scot Coleman le fait bien comprendre : «Les gouvernements, les agences de transport routier et les exploitants de routes privées du monde entier devront se préparer à composer avec les importantes ramifications techniques, sociales et économiques des véhicules automatisés.»

Êtes-vous prêt?