• LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
 
Canada  
 
 
 
 
 
 

Expertise locale et innovation mondiale pour les modèles ferroviaires du Canada

Là où certains voient des obstacles, nous voyons un moyen de faire le lien.

 

Située près de la frontière franco-allemande, la municipalité cosmopolite de Karlsruhe est le centre des sciences et de la technologie de l’Allemagne. C’est en visitant la ville il y a plus de 20 ans que Joe Marie, directeur technique de WSP │ Parsons Brinckerhoff spécialisé dans la conception de services de transports ferroviaires ainsi que dans le fonctionnement et l’entretien de ceux-ci, a entendu parler de l’utilisation de couloirs ferroviaires à usage mixte. En 1992, l’avant-gardiste Karlsruhe était la première ville européenne à élaborer un système de partage des voies entre les véhicules ferroviaires légers et lourds afin de relier le centre-ville et les ensembles résidentiels en périphérie. Plutôt que de bâtir une toute nouvelle voie ferrée pour les usagers, le couloir existant a été modifié pour accommoder autant les trains conventionnels que le système léger sur rail pourle transport de passagers.

Image Source: connectedcities.eu/showcases/lrt.html

Le « modèle Karlsruhe », avec sa capacité à façonner les communautés et à gérer la croissance urbaine, a depuis pris une place importante dans la planification proactive. Des modèles similaires ont été adoptés dans plusieurs autres villes européennes de taille moyenne ainsi qu’en Australie et aux États-Unis.

 

La planification est importante

Avançons rapidement jusqu’en 2015 : Joe, après avoir effectué des projets de SLR à Minneapolis, Pittsburgh et Phoenix, dirige au Canada le premier projet de trains légers en plus de 30 ans qui comprendra le partage des voies. Le client, la région de Waterloo, est l’une des communautés dont la croissance est la plus rapide avec plus de 10 000 personnes s’installant chaque année de manière permanente dans l’une de ses trois villes et des municipalités environnantes. D’ici 2031, les spécialistes de la planification prévoient que la population de la région aura augmenté de 40%. Les entités combinées de WSP et Parsons Brinckerhoff ont répondu avec succès à cette demande de planification proactive.

« La région a compris que plus de personnes souhaitent vivre, travailler et investir dans les zones urbaines existantes », explique Joe. « Le projet de transport rapide, qui fait partie du plan visionnaire de la région pour forger le futur de la communauté, offre des possibilités de rurbanisation et de développement ciblé autour de chaque gare », ce qui aide à maintenir le paysage et l’ambiance urbaine et rurale, des aspects primordiaux pour la région. Le système de transports en commun rapides permettra aux usagers d’atteindre leur destination de la manière la plus efficace possible.

Il est accompagné sur ce projet par certains des employés les plus compétents et expérimentés de WSP │ Parsons Brinckerhoff dans le domaine des transports ferroviaires. Aucun des membres du groupe principal n’a moins de 25 ans d’expérience dans son champ d’expertise. De plus, grâce à l’esprit de corps sans précédent de l’équipe, l’avantage concurrentiel de WSP │ Parsons Brinckerhoff est sans équivoque.

Ainsi, la richesse de l’expérience et des connaissances de Paul Bakas, ingénieur-système, lui a permis de développer le cadre conceptuel des opérations de voies ferroviaires à usage mixte du projet. Le concept a été créé afin de correspondre aux besoins du client et Paul a travaillé assidûment pour obtenir l’approbation de CN. Il comprend les interfaces complexes entres les civils et les systèmes et sait comment les relier.

Eric Peissel, vice-président des transports pour l’Ontario, a été présent à chaque étape afin de fournir un aperçu des défis relatifs à l’ingénierie de la circulation. Il a aussi dirigé les efforts visant à créer des simulations de trafic VISSIM qui ont aidé à identifier des problèmes avant même que les trains légers n’entrent en service et ont permis d’optimiser la conception du futur système de gestion du trafic.

 

À quoi s’attendre

Il est prévu que les gares SLR partagent des thèmes et des éléments communs tout en étant dotées de composants uniques aux communautés dans lesquelles elles sont situées. « La région ne voulait pas de gares conçues sur un modèle unique mais celles sur mesure coûtent cher », explique Joe Marie. C’est là que l’expertise de l’architecte Elisa Brandts entre en jeu. Ella a développé un composant unique pour chaque gare afin qu’elle soit adaptée au contexte local tout en gardant faibles les frais de construction et d’entretien grâce au recours à la modularité pour chacune.

Le design de la future station du SLR de la rue Mill
Le design de la future station du SLR de la rue Mill

Le système de transports en commun rapides de Waterloo est actuellement en construction et sa date d’achèvement est fixée pour la fin de 2017.

Jamie Witherspoon, vice-président Infrastructures municipales, et David Fertal, directeur technique, jouent actuellement un rôle essentiel dans la supervision de la construction du système. Non seulement Jamie Witherspoon est un expert en installations civiles, mais il est aussi très attaché à la région. David Fertal, qui a participé à la construction des SLR de Pittsburgh, Dallas et Norfolk, apporte plus de 30 ans d’expérience dans l’industrie des transports en commun.

La phase de construction bat son plein à l’Université de Waterloo
La phase de construction bat son plein à l’Université de Waterloo

« Nous travaillons très bien ensemble et c’est ce qui rend notre équipe unique. Notre expérience régionale, nationale et internationale ainsi que la grande expertise sur laquelle nous pouvons compter pour résoudre des problèmes complexes et difficiles font notre distinction », affirme Gianluca Barletta, directeur national en conseils stratégiques.

Un retour aux sources : l’été dernier, Joe Marie a été invité à effectuer une présentation sur les défis émergents et les tendances des transports en commun nord-américains auprès du corps professoral et des étudiants de l’Université de Karlsruhe.

La réussite de la livraison du premier réseau ferroviaire à usage mixte au Canada offrira à l’équipe des possibilités pratiquement illimitées. « Nos résultats démontrent que nous sommes d’excellents représentants du propriétaire. Nous sommes de leur côté », explique Joe Marie.

Parsons Brinckerhoff construit depuis des années des réseaux de transports en commun rapides efficaces à travers le monde. La combinaison de cette expérience avec celle régionale de WSP est parfaite pour les projets de transports ferroviaires de toutes tailles et de tout niveau de complexité.

Pour plus de renseignements sur ce projet, veuillez communiquer avec Joe Marie ou Gianluca Barletta.