• LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
 
Canada  
 
 
 
 
 
 

Est-ce qu’un bâtiment peut avoir un impact sur votre santé?

Le magazine Canadian Property Management présente l’expertise de construction WELL de WSP.

 

Regan Smith, LEED AP BD+C, WELL AP, est directrice, développement durable et efficacité énergétique, pour la région du Grand Toronto et le sud de l’Ontario, et Mark Bessoudo, M. Sc., ing., LEED AP BD+C, est directeur, étude de marché, pour le groupe de développement durable et d’efficacité énergétique de WSP Canada. Ensemble, ils ont rédigé un article pour l’une des plus importantes publications en immobilier au pays : Canadian Property Management. Et cet article est paru en couverture de l’édition plus tôt cet été.

Intitulé « Setting a Standard for Human Wellness » (établir la norme de bien-être), il souligne les facteurs clés de santé et de bien-être qui constituent la norme de construction WELL Building Standard® (WELL), un nouveau système de classification orienté exclusivement sur la santé et le bien-être dans l’environnement bâti.  Structuré de façon similaire au système de classification LEED, WELL est composé de sept aspects – séparé en deux parties, tout d’abord, l’air, l’eau, l’alimentation, la lumière et l’exercice, ensuite, le confort et l’esprit – qui font de la santé et du confort des habitants une priorité.

Par exemple, la norme WELL met l’accent sur les stratégies visant à offrir une qualité de l’air intérieur supérieure, car c’est là que les gens passent près de 90 % de leur temps.  WELL possède 29 caractéristiques, en faveur d’un air intérieur plus propre, depuis la gestion de la filtration de l’air et le contrôle de l’humidité jusqu’aux protocoles de nettoyage et à l’utilisation de surfaces antimicrobiennes, en passant par le recours à des matériaux non-toxiques pour les peintures, les tapis, les finis et les meubles.   Chacun des sept aspects du concept dispose de directives tout aussi exigeantes.

Regan Smith, qui a fait partie de la première cohorte mondiale de professionnels accrédités de WELL (WELL AP, WELL-accredited professional), mentionne que « les standards de construction WELL évoluent rapidement au Canada et WSP a une longueur d’avance dans ce domaine afin de guider les clients vers la conformité. »

L’article souligne également le travail de consultant en développement durable effectué par WSP auprès de ses clients Ivanhoé Cambridge et Hines dans le quartier de grande renommée de Toronto, Bay Park Centre.  Ce complexe immobilier de deux tours et de 49 étages, où se côtoient bureaux et boutiques, est le plus gros projet certifié WELL au Canada.  Ce projet en développement de plus de 139 000 m² (1,5 million de pieds carrés), comprendra des espaces de bureaux et de réunions à la fine pointe de la technologie, il est également conçu pour accommoder la santé et le bien-être ainsi que pour en faire la promotion.

Apprenez-en davantage à propos de la norme de construction WELL, en lisant l’article de Canadian Property Management ici (en anglais seulement).