• LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
 
Canada  
 
 
 
 
 
 

WSP conçoit l’avenir au symposium de l’IABSE

 

Ce 39e congrès de l’Association internationale du génie des ponts et des structures intitulé « Engineering the future » (Concevoir pour l’avenir), a eu lieu du 13 au 23 septembre 2017 à Vancouver et WSP tient à souligner la participation de plusieurs employés talentueux.

Les organisateurs ont invité des experts de partout à travers le monde afin de partager leurs expériences avec des structures contemporaines, leur vision de l’avenir, les dernières technologies et les meilleures pratiques afin de permettre aux invités de planifier à l’avance pour aider les communautés à prospérer. Les spécialistes étaient également invités à participer à des panels de discussion afin de discuter d’innovation et de l’avenir de la profession.

Voici les sujets qu’ils ont abordés accompagnés de quelques photos de leur présentation:

 


 

Évaluation des dommages par l’usure des haubans de ponts d’un réseau de transport léger sur rail

Conférencier : Jianping Jiang, vice-président, Ponts - Vancouver

Jianping Jiang a présenté l’évaluation des dommages par l’usure touchant les haubans de ponts d’un réseau de trains légers sur rail (TLR). Lors de sa présentation, il a décrit les nombreuses études de terrain réalisées sur un pont de TLR en service de 616 mètres, ainsi que la méthodologie employée pour l’évaluation des dommages. Il a souligné l’importance pour les autorités en transport de posséder des données précises des volumes de passage, de la fréquence, et du chargement des trains au cours de la vie utile d’un pont de TLR, puis d’avoir en main des projections réalistes du nombre futur de passagers.


 

Une approche avant-gardiste pour la modernisation d’un édifice prestigieux subissant une détérioration de ses panneaux de façade préfabriqués

Conférencier : Mark Campbell, ingénieur constructeur principal - Toronto

Mark Campbell a présenté une solution unique en son genre imaginée par WSP pour la rénovation de la Simpson Tower, à Toronto. WSP s’est attaquée à un problème courant parmi les propriétaires de bâtiments, soit celui de rénover la façade d’un édifice vieillissant, tout en minimisant les interruptions de service pour les occupants.


 

Étude de cas de l’amélioration de la protection parasismique de l’Ancien-Édifice-des-Archives-Fédérales

Conférencier : Julien Koop, ingénieur spécialisé en structures - Ottawa

Julien Koop a présenté les différents procédés que WSP utilise pour améliorer la protection parasismique de l’Ancien-Édifice-des-Archives-Fédérales d’Ottawa, un lieu historique national situé à Ottawa. En mai 2017, l’édifice a officiellement rouvert ses portes en tant que Centre mondial du pluralisme, un organisme international à but non lucratif qui se consacre à promouvoir le respect de la diversité, partout dans le monde.


 

La solution 5 %

Conférencier : Julien Koop, ingénieur spécialisé en structures - Ottawa

Julien Koop a également dévoilé la « solution 5 % ». Réduire de 5 % la quantité d’acier et de béton utilisée permet de réduire considérablement les émissions de CO2, sans aucune répercussion sur l’intégrité de la structure. Ce sont Julien et ses collègues de WSP, Ashok Malhotra, Dan Carson et Scott Funnell, qui ont développé ce concept innovateur.


 


Conception et construction innovatrices de voies surélevées pour le prolongement du Sky Train de Vancouver, soit la nouvelle Evergreen Line

Conférencier : Sean O’Hagan, Ingénieur spécialisé dans les ponts - Vancouver

Sean O’Hagan a présenté les considérations d’ordre sismique que lui et ses collègues, Monica Burke et Jianping Jiang, ont rédigées pour la nouvelle Evergreen Line du Sky Train de Vancouver. Au cours de cette séance, il a mis en lumière la conception innovatrice de protection sismique des voies surélevées. L’Evergreen Line est le premier projet de TLR connu au Canada dont la conception respecte entièrement les critères de rendement sismique.

Durant la table ronde qui a suivie, Sean et les autres intervenants ont discuté des leçons retenues lors de l'application de nouveaux critères de conception sismique axés sur le rendement ainsi que des possibilités de recherche et d’amélioration subséquentes.


 

Pont Rosedale : améliorations fonctionnelles, modernisation de la structure et renforcement parasismique

Auteurs : Sean O’Hagan, Keith Holmes, Reza Saiedi - Vancouver

L’équipe de WSP a répondu aux questions concernant le projet du pont Rosedale dans le cadre de la présentation de leur affiche. Le projet du pont Rosedale no 01414 consiste en une structure ferroviaire surélevée de sept travées, à deux voies et située près de Chilliwack, en Colombie-Britannique. Construit en 1956, le pont était désuet sur le plan fonctionnel et parasismique, et affichait une importante détérioration de ses matériaux. WSP a abordé ce défi en reconfigurant l’ensemble de la structure, une solution intégrée qui a permis de résoudre de nombreux problèmes.


De gauche à droite : Jianping Jiang, Atte Mikkonen, Reza Saiedi, Kitty Leung, Reda Aiouch, Sean O’Hagan, Jacek Doniec et Gurpreet Sohal

 

Atte Mikkonen, gestionnaire de projet de WSP Finlande (à droite) et Keith Holmes (à gauche), gestionnaire chez WSP Canada, échangeant des cadeaux de leur pays respectif.

 

À propos d’IABSE

Cette association existe depuis 1929. Fondé à Zurich, elle compte des membres dans plus de 100 pays. IABSE s’intéresse à tous les aspects de l'ingénierie structurale: la science et l'art de la planification, la conception, la construction, l'exploitation, du contrôle et de l'inspection, et encore plus. Le terme «Structures» comprend les ponts, les bâtiments et tous les types de structures de génie civil.