• LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
 
Canada  
 
 
 
 
 

In Transit

 
 

Transportation is a building block of strong, integrated communities. With a global vision and deep local knowledge, our experts play a key role in the strategic planning and design of sustainable transit systems across Canada.

 
 

L'histoire des transports

juillet 14, 2015
 

Notre célébration sous le theme des années 20 approche à grands pas!

 

Gardons en tête les succès et innovations de cette année et examinons la décennie pendant laquelle la Toronto Transit Commission (TTC) voyait le jour et le système de transports publics de notre ville était en plein essor : les années folles.

Toronto a acquis son statut de ville en 1834, à une époque où la population de 10 000 habitants n’avait aucun problème à traverser la ville à pied, à cheval ou en voiture privée. En 1884, le Toronto Street Railway (TSR) a terminé de construire et mis en fonctionnement la première ligne électrique reliant la King-Exhibition sur la Strachan Avenue au site de l’Exhibition. Après des tentatives ratées de détention publique dans les décennies qui ont suivi, les électeurs ont approuvé la gestion municipale de tous les services de tramway de Toronto en 1920, et, en 1921, toutes les lignes du TSR ont été intégrées à la nouvelle TTC, appartenant à la ville.

La TTC a immédiatement commencé à réparer les infrastructures ferroviaires désuètes, investissant dans 575 tramways en acier Peter Witt et remplaçant des kilomètres de rails. La Toronto Railway Company et le Toronto Civil Railways ont aussi tenté une union au début des années 1920. En 1927, la TTC a acquis la propriété des chemins de fer des banlieues, et tous les tramways de Toronto ont été inclus dans la transaction.

Le déclin de l’achalandage dans les années 1920 peut être attribué au développement et à l’accessibilité de l’automobile, qui offrait aux Torontois un autre moyen de transport plus pratique. Les autobus, développés par diverses entreprises de chemin de fer qui tentaient de faire baisser la popularité de l’automobile, étaient donc à la mode au début des années 1920. En 1922, Toronto a mis en place le trolleybus, qui roulait sur des roues en caoutchouc, mais qui tirait son énergie des lignes aériennes comme les tramways. Toutefois, cette solution hybride éphémère a été abandonnée en 1926, pour réapparaître et remplacer une partie des tramways après la Seconde Guerre mondiale. Malgré le krach boursier de 1929, la TTC a poursuivi l’amélioration de son service dans les années 1930 en modernisant les tramways après la Grande Dépression.

Tout comme les transports publics de notre ville aujourd’hui, le programme de la ville de Toronto dans les années 1920 a connu beaucoup de succès et de turbulences et a révélé un grand potentiel latent. En combinant tradition et innovation, notre ville de Toronto continue d’avancer, que ce soit en autobus, en tramway ou en métro. Célébrons maintenant, à la manière de Gatsby une excellente année en matière de transports!

Source : Wikipedia

Par Ivana Velickovic


 

Contact:

Unknown Unknown
Unknown Unknown Unknown