• LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
 
Canada  
 
 
 
 
 

In Transit

 
 

Transportation is a building block of strong, integrated communities. With a global vision and deep local knowledge, our experts play a key role in the strategic planning and design of sustainable transit systems across Canada.

 
 

Millénaire

juillet 14, 2015
 

Les enfants du millénaire (ou la génération Y, nés entre 1983 et 2000) conduisent moins aujourd’hui que leurs homologues il y a 15 ans, selon un article publié en 2014 par le Pew Research Center.[1] Nombre d’entre nous sont nés avec un iPad entre les mains (ou peut-être un baladeur CD) et ont évolué avec la technologie plutôt que de s’adapter à elle, d’où l’étiquette de « natif numérique ».[2] Le désir d’être constamment connecté est satisfait lorsque nous pouvons passer nos temps morts (c’est-à-dire nos trajets vers le travail ou une rencontre avec un ami) à effectuer plusieurs tâches simultanément sur notre téléphone ou notre tablette numérique.

 

Alors que la technologie a permis aux enfants du millénaire de fonctionner en mode multitâche et a rehaussé la qualité du service des agences de transport en commun, on ne peut pas en dire autant de ses effets sur la conduite automobile. Plus important encore, du point de vue de la sécurité, la technologie et la conduite automobile ne font pas bon ménage. Selon le rapport Pew, la technologie des communications a nui à la culture de la conduite puisque les gens ont moins de temps et de volonté pour prendre le volant et se rencontrer.

Les enfants du millénaire préfèrent vivre près des transports publics et nombre d’entre nous n’ont jamais possédé de voiture. Pourquoi? Premièrement, le niveau de dettes d’étude et de chômage comparé au revenu personnel des enfants du millénaire est plus élevé que celui de la génération précédente. Mais l’aspect financier n’est pas le seul facteur. Beaucoup d’enfants du millénaire ont une conscience écologique ou prennent en considération la commodité et l’exercice.[3]

La génération du millénaire a été un agent important du changement dans le domaine des transports personnels et collectifs. En 2013, l'US PIRG Education Fund and Frontier Group a publié un article[4] qui traitait de la fin de l’essor de la conduite automobile et envisageait une nouvelle vision des politiques de transport. Premièrement, il indiquait que le transport en commun devrait être personnalisé. Les enfants du millénaire prennent en considération un large éventail d’options de transport, pouvant toutes répondre à leurs besoins. De plus, les priorités et les préférences auront tendance à persister au fur et à mesure que la génération Y vieillit. Par conséquent, les gouvernements devraient investir dans la recherche pour évaluer les exigences relatives au transport en commun par rapport au déclin des trajets en voiture. On devrait également soutenir les enfants du millénaire dans leur décision de moins conduire en les accommodant sur le plan de la connectivité et du transfert de données instantané.[5]

Les voitures étaient autrefois perçues comme un « rite de passage » et un symbole de liberté. Aujourd’hui, la possibilité de lire, d’écouter de la musique ou de clavarder tout en se déplaçant est perçue comme le nouveau symbole de liberté et de commodité. Que vous soyez ou non de la génération Y, quel est votre moyen de transport préféré et pourquoi? Prévoyez-vous un changement prochain dans vos préférences?

Par Ivana Velickovic


Sources

 

Contact:

Unknown Unknown
Unknown Unknown Unknown