• LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
 
Canada  
 
 
 
 
 

In Transit

 
 

Transportation is a building block of strong, integrated communities. With a global vision and deep local knowledge, our experts play a key role in the strategic planning and design of sustainable transit systems across Canada.

 
 

Réflexion sur le service sans interruption du réseau de transport en commun pendant les Jeux panaméricains et les Jeux parapanaméricains 2015

septembre 08, 2015
 

En tant que ville hôte des Jeux panaméricains (du 10 au 26 juillet) et des Jeux parapanaméricains (du 7 au 15 août), la ville de Toronto a été confrontée à des défis sans précédent alors que 7 600 athlètes et plus d’un million de spectateurs allaient se rendre sur ses 30 sites. Le ministère des Transports de l’Ontario (MTO), en charge des infrastructures de transport et des réglementations associées en Ontario, a organisé et coordonné l’ensemble des stratégies de transport pour les Jeux, aidant ainsi 15 agences de transport en commun impliquées dans l’événement à améliorer leurs services.

 

Par exemple, la Toronto Transit Commission (TTC, l’entreprise de transport en commun qui assure le fonctionnement des bus, tramways, transports adaptés et transports en commun rapides de Toronto) a anticipé en effectuant les changements appropriés à l’occasion des Jeux. La TTC avait saisi l’enjeu important que représentaient les Jeux pour sa réputation. Elle a pris toutes les précautions nécessaires pour s’assurer que son système de transport fonctionnait plus que convenablement.

Elle a rassemblé une équipe de 1 700 travailleurs bénévoles, habillés en blouse et casquette bleues, qu’elle a répartie sur les 23 plaques tournantes de transport dédiées aux Jeux par la TTC. Comme l’a déclaré son adjoint au chef de direction, les deux facteurs les plus importants pour assurer un service sans interruption pendant les Jeux panaméricains ont été la compréhension de la foule et les opérations des stations. Par ailleurs, la TTC a ajouté plusieurs nouvelles lignes de bus pour couvrir les sept sites dans sa zone de service. À l’occasion de l’ouverture et de la fermeture des Jeux, le réseau métropolitain a exceptionnellement entamé son service à 6 heures du matin les 19 et 26 juillet afin d’accueillir un nombre plus important de passagers. En outre, la TTC s’est dotée d’une plateforme numérique adaptée aux téléphones intelligents pour permettre aux passagers d’acheter leurs titres de transport au moyen de leur carte de crédit.

Metrolinx (l’organisme d’État qui gère et intègre les transports routiers et publics dans la région du Grand Toronto et de Hamilton) a aussi effectué des changements efficaces pour aider les spectateurs des Jeux. À l’instar de la TTC, Metrolinx a engagé 200 employés supplémentaires afin d’aider les passagers à trouver leur chemin dans les transports en commun. Elle a également ajouté des départs GO Transit (une division de Metrolinx) supplémentaires à destination du site de Hamilton ainsi que des navettes pour assurer la liaison entre la station GO et le site. Tout comme 14 autres systèmes de transport en commun et spécialisé participants, Metrolinx a offert l’accès gratuit à son réseau de transport en commun aux détenteurs de billets pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains.

Au-delà des organismes publics et gouvernementaux, les Jeux ont eux aussi mis en place de nombreuses initiatives afin d’aider à guider les passagers à travers le réseau de transport en commun de la région du Grand Toronto. Le plan des transport en commun des Jeux (voir ci-dessous) a été créé par le ministère des Transports de l’Ontario pour aider les visiteurs à se rendre sur les sites au moyen des nombreuses options de transport. Les importants efforts mis en place par les organismes et la planification bien pensée des transports ont permis d’assurer une circulation fluide des passagers durant les Jeux, contribuant ainsi au succès de Toronto en tant que ville hôte.

http://www.toronto2015.org/fr/transport

Des Jeux Olympiques de Sydney en 2000, de Pékin en 2008 ou de Londres en 2012, jusqu’à la Coupe du monde de rugby de 2011 en Nouvelle-Zélande, WSP | Parsons Brinckerhoff a participé à l’organisation de nombreux Jeux Olympiques et évènements sportifs mondiaux en offrant ses services notamment en termes d’installations récréatives et de transports. En 2010, WSP | Parsons Brinckerhoff a assisté Transport for London dans la conception, la création et la gestion des réseaux de transport des Jeux Olympiques (Olympic Route Networks [ORN]) et Paralympiques (Paralympic Route Networks [PRN]), avec pour objectif d’assurer l’acheminement des athlètes jusqu’à leurs épreuves de la manière la plus efficace possible. Les temps de transport sur les ORN ont été plus de 30% plus rapides, et les perturbations du service à travers Londres ont chuté de 20%. De même, le bon déroulement des opérations sur les PRN ont permis de garantir une fiabilité du temps de trajet à 97,8%. C’est ainsi que les ORN et PRN ont remporté le prestigieux prix de la « Most Outstanding Contribution to London » (Contribution la plus marquante à la ville de Londres) lors du London Civil Engineering Award organisé par l’ICE (Institution of Civil Engineers) en 2013.

Par Ivana Velickovic


Source

 

Contact:

Unknown Unknown
Unknown Unknown Unknown