• LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
 
Canada  
 
 
 
 
 

Géomatique

 
 

WSP offre des solutions d’arpentage et de cartographie rapides et sûres tout au long du cycle de vie d’un projet. Nos équipes sont les premières sur le terrain et mènent à bien certains des plus grands projets au Canada. Peu importe la taille ou l’emplacement du projet, nous sommes présents, du terrain jusqu’à la fin.

 
 

Données géospatiales : innovation inspirantes

septembre 07, 2016
 

Le secteur d’activité géomatique a évolué de façon constante pour atteindre son niveau actuel. Les outils et les technologies utilisés sont beaucoup plus avancés qu’auparavant d’un point de vue numérique. Même si plusieurs personnes considèrent que la géomatique est un domaine de profession mature et bien établi, il s’agit en vérité d’un domaine en évolution plus rapide qu’elle ne l’a jamais été. Au cours des dernières décennies, le secteur d’activité et la science de la géomatique ont fusionné avec la technologie ainsi que l’information numériques modernes et représentent une des sources les plus importantes de « mégadonnées » sur les projets d’ingénierie. C’est par la production et la prestation de ces volumes importants d’information spatiale très précise et détaillée que la géomatique crée des possibilités d’innovation dans le cycle complet d’un projet d’ingénierie générale.

 

En cartographiant le flux des données spatiales dans le cycle complet d’un projet d’ingénierie, nous pouvons mieux comprendre la chaîne de valeur des données spatiales et déterminer comment l’innovation est possible.


Données géomatiques dans le cycle complet d’un projet d’ingénierie. Cliquez pour agrandir l’image.

La technologie numérique a fourni aux professionnels en géomatique de nouveaux outils qui produisent de nouveaux types de données et a simplifié les canaux de prestation qui peuvent atteindre un nombre inégalé d’intervenants sans que ceux-ci doivent être des experts techniques en information spatiale ou doivent disposer d’outils et de logiciels spéciaux. En tant que créateurs de ces données, les professionnels de la géomatique demeurent concernés par l’information spatiale longtemps après que les données soient recueillies sur le terrain. La nature technique et souvent générale des données spatiales modernes exige également un ensemble unique de compétence ainsi qu’une compréhension des données extraites afin qu’elles soient exploitées à leur plein potentiel. Les experts en données spatiales de la géomatique possèdent les capacités uniques requises pour contribuer aux processus par lesquels les données spatiales sont transformées en renseignements qui soutiennent la prise de décisions éclairées tout au long du cycle de vie du projet.

Les mécanismes de distribution numérique comme le SIG et les portails web constituent de nouvelles façons d’accéder aux données spatiales, de les analyser et de les associer à de l’information non spatiale, ce qui apporte de nouveaux niveaux de connaissance et de compréhension. À un époque où les projets d’ingénierie sont confrontés à une pression croissante d’atténuation des risques provenant d’une multitude de sources (dépassement des coûts, dérive des objectifs, échéanciers, santé , sécurité et environnement), la capacité de la géomatique à transformer les données spatiales en information décisionnelle est une ressource importante pour tous les projets.

Les exemples suivants fournissent un aperçu des technologies et des outils de géomatique numériques modernes actuellement disponibles dans le groupe de géomatique de WSP. Ces exemples démontrent comment les nouveaux types de données spatiales sont utilisés pour soutenir l’innovation dans les flux de travail d’ingénierie au sein de certains des différents secteurs desservis par WSP.

 

SIG : services publics d’électricité et réseaux intelligents

« Le réseau intelligent est une question de connaissance de la situation ainsi que d’anticipation efficace des évènements qui pourraient perturber le rendement du réseau électrique et de réponse à ceux-ci. Puisque les données spatiales soulignent tout ce qu’un service public d’électricité peut réaliser, le SIG est le seul aperçu fondamental qui peut potentiellement relier chaque activité opérationnelle d’un service public d’électricité, y compris la conception et la construction, la gestion d’actifs, la gestion de la main-d’œuvre et la gestion des arrêts, ainsi que le système de contrôle et d’acquisition de données (SCADA), les systèmes de gestion de la distribution(SGD), les éléments renouvelables et la planification stratégique. » - Navigant Research 

Le groupe géomatique de WSP possède une équipe SIG (système d’information géographique) primée qui peut fournir des solutions efficaces pour obtenir, analyser, gérer et distribuer des données spatiales afin de soutenir la résolution de problèmes d’ingénierie. 

 

Véhicules aériens sans pilote (uav) : levés topographiques et calculs de volumes 

Auparavant, réaliser des levés topographiques et des calculs de volumes était complexe et les processus manuels sur le terrain nécessitaient plusieurs mesures ainsi que des réseaux régulièrement espacés. Dans plusieurs cas, des UAV (également appelés drones) peuvent maintenant être utilisés comme moyen de rechange pour dresser la carte d’une région. La magie s’opère dans le bureau : au moyen d’outils logiciels et de techniques photogrammétriques spécialisées, un modèle beaucoup plus détaillé du terrain peut être produit en superposant des images aériennes. Les mêmes données peuvent être utilisées pour extraire des dimensions et des volumes très précis pour tout élément sur le terrain. Des modèles 3D des éléments, des bâtiments et des structures peuvent également être créés en utilisant la superposition d’images. Ces modèles peuvent ensuite être distribués à un plus grand public au moyen de portails web et de plateformes SIG ou CAD.


Dresser la carte des détails du terrain et calculer les volumes de stock à partir des données des UAV

Le groupe géomatique de WSP a intégré l’utilisation des UAV à ses activités quotidiennes. Nous évaluons couramment l’utilisation des UAV dans les levés comme outil plus efficace pouvant fournir de l’information beaucoup plus détaillée que les techniques de levé traditionnelles dans certaines situations.

 

Cartographie mobile : transport

La cartographie mobile comprend l’utilisation de systèmes de caméras optiques à haute résolution 360° combinés à des capteurs d’acquisition de données LiDAR qui peuvent être installés sur presque tous les types de véhicules. Des téraoctets de données haute résolution hautement précises peuvent être recueillis rapidement à l’aide des plateformes de cartographie mobile. Comme les données obtenues avec les UAV, la magie des données de la cartographie mobile s’opère dans le bureau lorsqu’elles sont traitées. La technologie de géomatique avancée utilise un logiciel sophistiqué pour traiter l’imagerie ainsi que les données LiDAR et les assembler en bureau virtuel basé sur le monde réel. Tous les éléments sur le sol peuvent alors être saisis et enregistrés à partir des données, puis conservés en formats compatibles avec le SIG ou le CAD pour être utilisés dans d’autres flux de travail ou être distribués à de plus grands groupes d’utilisateurs au moyen de portails web et du SIG. Des bases de données précises et complètes sur la gestion d’actifs sont souvent créées à partir d’ensembles de données de cartographie mobile.

Le groupe géomatique de WSP a mené des enquêtes sur la cartographie mobile pour divers clients et, par l’intermédiaire de collaborations avec des collègues en Suède, a accès à de l’équipement ainsi qu’à des flux des travaux spécialisés élaborés pour la cartographie des infrastructures ferroviaires, de la voirie et la création de bases de données complètes sur les actifs géospatiaux.

Unité de cartographie mobile de WSP en Suède


Construction d’une base de données SIG sur les actifs de transport à partir de données de cartographie mobile

Balayage laser 3D : bâtiment durable

À l’aide de balayeurs lasers précis montés sur trépied, tout bâtiment et toute structure peut être cartographié au millimètre près. Les données sont entièrement recueillies à distance, sans qu’il soit nécessaire de toucher quoi que ce soit. D’un point de vue sécuritaire, cela peut être très efficace pour atténuer les risques puisque la cartographie est réalisée sans qu’il soit nécessaire de grimper et de prendre des mesures à la main. Avec un laser qui mesure des millions de points, les données de balayage 3D peuvent être intégrées à d’autres renseignements dans CAD, le SIG ou des plateformes Web où elles seront utilisées par des ingénieurs pour prendre des décisions éclairées. Les données peuvent également être intégrées dans le flux de travail de la conception technique pour cerner les conflits de conception et mettre à l’essai des idées de caractéristiques de conception.


Balayeur laser 3D dans un bâtiment industriel

Le groupe géomatique de WSP a mené de nombreux balayages laser 3D sur une variété d’éléments construits par l’homme ainsi que d’éléments naturels et peut offrir ce service. Les données des balayeurs laser 3D peuvent être utilisées par les ingénieurs pour contribuer à la prise de décisions tout au long des cycles de vie de projets dans presque tous les secteurs de l’ingénierie, notamment les bâtiments, le transport, l’infrastructure, les trains, l’aviation, l’énergie, les services publics, le pétrole et le gaz.

 

Géoradar : train

Le groupe géomatique de WSP mène actuellement des études de géoradar dans différents couloirs ferroviaires :


Cartographie de l’emplacement des caractéristiques souterraines qui ont été détectées au moyen d’un géoradar

Les données de géoradar fournissent aux ingénieurs de la conception un aperçu préliminaire de l’emplacement et de la présence d’infrastructures enterrées sous le sol dans la zone de construction prévue. Ces données seront utilisées dans le flux de travail de la conception pour cerner des zones préoccupantes pour les conceptions des fondations où davantage d’excavation et une confirmation des services publics souterrains des infrastructures enterrées seront nécessaires avant le début de la construction. Les données géoradar seront également téléchargées sur un portail SIG web pour offrir un accès facile à ces données sur le web pour les nombreuses disciplines et équipes d’ingénierie différentes qui participeront à des projets ferroviaires. Cela permettra à tous les intervenants de projet de prendre des décisions plus coopératives, interdisciplinaires et éclairées à mesure qu’ils progressent dans les processus de flux de travail ainsi que de planifications de la conception technique.

Le groupe géomatique de WSP mène régulièrement des levés géoradar pour soutenir une vaste gamme de flux de travail d’ingénierie pour des clients provenant de nombreux secteurs, notamment les secteurs ferroviaire, des services publics, du transport, des infrastructures, ainsi que des sociétés de pipeline.

Le groupe comporte des experts en données géospatiales disponibles pour contribuer à des projets d’ingénierie dans le monde entier. La convergence des techniques de levé traditionnelles et des connaissances ainsi que des outils géomatiques avec les technologies numériques, internet et les systèmes TI intégrés offre un accès à des solutions novatrices de pointe basées sur les données spatiales. Tirer profit des données géospatiales tout au long du cycle de vie d’un projet d’ingénierie facilitera l’innovation tout en améliorant la compétitivité et ce que nous sommes en mesure d’offrir.