• LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Youtube
 
Canada  
 
 
 
 
 
 

Mine aurifère de Kiaka, au Burkina Faso

WSP a conçu et mis en œuvre une étude d’impacts environnementaux et sociaux ainsi qu’un plan de réinstallation.

 

Client : Volta Resources inc.

Le défi de notre client

Le client devait gérer la réinstallation involontaire de la population dans des communautés voisines, y compris de simples miniers, afin de protéger et de conserver la biodiversité, l’écosystème et les ressources naturelles du bassin hydrographique Nakambé (statut international). 

Notre approche

En 2012, WSP a conçu une étude d’impacts environnementaux et sociaux (EIES) ainsi qu’un plan de réinstallation en respectant les normes de rendement de la Société financière internationale (SFI) et le décret du Burkina Faso portant sur l’application, le contenu et les procédures de l’étude d’impacts environnementaux (EIE).

Résultat

Le seuil prévu par le règlement a été approuvé par le ministère de l’Environnement et du Développement durable du Burkina Faso. Les principes d’acceptabilité sociale, les études d’impacts et les consultations avec les intervenants ont été intégrés avec succès à toutes les phases du projet. La conception de la mine a été ajustée afin d’éviter les terres sacrées, les zones pastorales et les zones agricoles communautaires importantes.